Contenu

x

Moteur de recherche interne

ComUE ComUE

Accueil > Présentation > Actualités > Actus campus

Accéder au plan complet du site

28 nuances de sciences 2017 - Manips et démos

Une BD de sciences : à vous de la fabriquer !

Réalisation d'une BD sur ordinateur sur la thématique des idées reçues en sciences, avec l’aide d’un animateur scientifique.
Apprenez à utiliser les codes de la BD pour raconter une histoire de manière synthétique, et avec un minimum de dialogues et de textes. Les BD sont ensuite enregistrées pour être partagées, imprimées et exposées le samedi 14 octobre au village des 28 nuances de sciences. Un atelier à faire entre élèves ou en famille !
11h, 13h et 15h [durée 1h, 3 personnes maximum par poste]
Université Grenoble Alpes, Master CCST

Les cristaux de neige à l'origine : parcours historique et interactif

D'où viennent les branches et la symétrie qui confèrent l'élégance aux flocons de neige ? Venez retracer, grâce à des jeux et des modèles, la pensée des scientifiques qui ont tenté d'y répondre. Depuis des moines médiévaux oubliés, aux grands noms de l'histoire de la science, en passant par les mathématiciens du XIXème siècle et leurs fonctions "monstres" pour aboutir à des travaux plus récents permis par l'informatique, le parcours est parsemé de scientifiques qui ont cherché à comprendre le mystère de la forme des flocons de neige.
Association Séances Sciences


Des drones au laboratoire

Présentation des travaux de recherche en cours au sein du laboratoire GIPSA-lab sur la thématique Drone : prototypes et vidéos. Il sera également possible de venir jouer à l'attraction développée par le projet de startup Drone Interactive qui associe drones et réalité augmentée.
Grenoble, Image, Parole, Signal, Automatique Lab (Gipsa-Lab - UGA / Grenoble INP / CNRS)

L'Internet des Objets : application à l'agriculture urbaine

L'Internet des objets raccorde les objets de la vie courante à l'Internet et ses services. On estime que 20 milliards d'objets seront connectés en 2020, tous domaines confondus (bâtiments intelligents, villes intelligentes, santé et sport, agriculture de précision ...). L'atelier présente les travaux de recherche sur l'Iod au travers d'une application de l'Internet des Choses à l'agriculture urbaine (toits d'immeuble), avec une serre connectée complètement automatisée.
Laboratoire d'Informatique de Grenoble, équipe ERODS (LIG - Univ. Grenoble Alpes / Grenoble INP / CNRS / INRIA)


Les preuves sans mots

Comment établir des résultats mathématiques en utilisant très peu de connaissances ?
Grâce à des figures et manipulations très simples, des problèmes parfois complexes en géométrie ou en algèbre se dénouent en un tour de main. Ces méthodes sont notamment utilisées en informatique pour la résolution de récurrences.
Laboratoire d'Informatique de Grenoble, équipe DataMov (LIG - Univ. Grenoble Alpes / Grenoble INP / CNRS / INRIA)


Rob'Air, le p'tit nom mignon du robot de l'Université

Rob'Air, le robot du FabLab de l'Université Grenoble Alpes gagne à être connu ! Cet atelier offre la possibilité de le piloter, de le faire circuler dans le Village des sciences et de participer à une chasse au trésor avec les Blueboots.
Université Grenoble Alpes, Maison Pour La Science, Univ. Grenoble Alpes, LIG, Master CCST

L'informatique sans ordinateur

L'activité débranchée : introduction au langage de programmation informatique par l'intermédiaire d'objets concrets. Par des manipulations d'objets concrets (jetons, ficelles, planchettes) cette activité introduit la notion d'algorithme, son expression, sa preuve (avec les doigts), son analyse. Elle aborde des principes utilisés en informatique pour concevoir des algorithmes (décomposition du problème, itération, récursivité,…) et illustre des problèmes classiques, tels que la recherche dans un ensemble, le tri, le cheminement dans les graphes...
Cette activité "débranchée", c'est-à-dire sans ordinateur, permet de traiter de manière ludique, des problèmes complexes en s'affranchissant des aspects de la programmation qui viendront dans un deuxième temps (en fonction du niveau des enfants et des langages de programmation utilisés).
Laboratoire d'Informatique de Grenoble,  équipe Polaris (LIG - Univ. Grenoble Alpes / Grenoble INP / CNRS / INRIA)

LOSONNANTE, l'écoute par conduction osseuse

La LoSonnante est un appareil de diffusion sonore par conduction osseuse. Associant l'haptique (le toucher) à l'acoustique (le son), elle crée un expérience sensorielle originale
Les Os, le Son... la LoSonnante utilise la conduction osseuse pour emmener le visiteur à travers un univers sonore unique : une mise en récit d’un territoire en donnant la parole à celles et ceux qui le vivent au quotidien, aux histoires que l’on se raconte et aux images que l’on s’en fait.
Labex ITEM, Pacte, Institut de géographie alpine
 

Du Lustre aux jolies leds

Conception sûre de systèmes réactifs/embarqués/critiques, conception de langages, preuve automatique de programmes... autant de thèmes abordés lors de cette expérimentation d'allumage de leds
L’objectif des chercheurs du laboratoire Verimag est d’aider les ingénieurs informaticiens à prouver automatiquement que leurs programmes sont « corrects ». L’atelier offre la possibilité de valider un petit système, composé d'un programme Lustre, inventé par les équipes du laboratoire, et d'une carte Arduino, comportant 2 entrées, contrôlées par un bouton rouge et un bouton bleu, et 5 sorties, représentées par 5 leds. En effet, ce programme Lustre permet de mettre en oeuvre des systèmes embarqués critiques pour tester automatiquement les programmes et prouver des propriétés.
Verimag (UGA / CNRS / Grenoble INP)
 

La peste ou le choléra ?

Quand l'équipe iGEM lutte contre le choléra : le kit de détection SnapLab
Contrairement aux idées reçues que nous pouvons avoir sur le choléra, cette maladie touche encore beaucoup de personnes mais se traite facilement une fois détectée.
173 000 cas sont recensés chaque année mais on estime que le choléra pourrait toucher près de 4 millions d’individus ! Pour contribuer à mieux soigner cette maladie, nous avons conçu et élaboré un kit de détection du choléra, qui implique de regrouper de nombreuses connaissances : biologie, optique, informatique, électronique…
Ce kit est présenté à travers deux ateliers interactifs : l’un permet de comprendre ce qu'est le choléra avec un jeu de cartes et quiz ; l’autre se focalise sur les aspects scientifiques du projet en jouant avec la fluorescence, les filtres optiques et plus encore. Un kit innovant et unique, que nous présenterons au concours international de biologie synthétique iGEM organisé par le MIT début novembre.
Association iGEM Grenoble


La chimie : une explosion de savoirs
 

Le Département de Chimie Moléculaire (DCM) sort du laboratoire ! À l'occasion de la fête de la science, il est temps de tordre le cou aux idées reçues. Parmi les sciences, la chimie est celle qui souffre de l'image la plus terne auprès du public, trop souvent synonyme de pollution, de poison, ou encore de contamination. Pourtant, la chimie développée au DCM est tournée vers la santé, les énergies renouvelables, la réduction du CO2, les nanotechnologies... Ainsi, au village des sciences avec de multiples expériences, les chimistes du campus vont essayer de présenter leur science telle qu'elle est.
Département chimie moléculaire (DCM - UGA / CNRS)

Capacités sensorielles et motricité des bébés : quels développements ?

Le Babylab de Grenoble est spécialisé dans l’étude du développement des capacités sensorielles et de la motricité des nourrissons ou très jeunes enfants (entre 2 mois et 2 ans).
Au cours de la première année de vie, l’absence de langage, l’immaturité du système moteur et le manque d’attention font qu’il est nécessaire d’employer des techniques d’études qui permettent de mesurer de manière indirecte les capacités cognitives du nourrisson. Nos études contribuent à une meilleure connaissance et compréhension de la nature humaine. Nos résultats participent aux conceptions ou représentations que les adultes ont des nourrissons et de leurs compétences. Les travaux réalisés sur les nourrissons sont ensuite diffusés auprès du grand public et permettent de modifier la façon dont nous interagissons avec eux.
Laboratoire de Psychologie et Neuro-Cognition (LPNC - UNGA / CNRS)

Des médicaments qui poussent dans les arbres !

L'usage de la cellulose, principal constituant de la paroi des cellules végétales, et notamment du bois, est déjà très utilisée dans le domaine médical : médecine régénérative pour des traitements externes (pansement des plaies notamment liées aux brûlures) ou internes (applications dans les tissus des cartilages, la greffe de moelle osseuse, remplacement de vaisseaux sanguins...) ou à échelle microscopique, comme excipient de médicament.
C’est à l’échelle nanométrique que la cellulose ouvre la voie à de nouvelles applications. Car les microfibrilles de cellulose (MFC) ont des propriétés mécaniques excellentes qui permettent d’améliorer considérablement le phénomène de solubilité des substances actives des médicaments. Ainsi, il sera bientôt possible de fabriquer des systèmes médicaux pour réparer les tissus mous, tels que les muscles ou les vaisseaux sanguins, en utilisant ces microfibrilles de cellulose avec des molécules bioactives.
Laboratoire Génie des Procédés (LGP2 - Grenoble INP / CNRS / AGEFPI)

Les revêtements sont partout : de la simple touche esthétique à la production de lumière

Comme son nom l'indique un revêtement sert à revêtir quelque chose. Vous connaissez les revêtements de sol ou de mur, mais savez-vous que qu'il y a aussi des revêtements dans les bouteilles de lait, sur les verres de lunettes et même dans votre téléphone portable ? Souvent, ils ne sont pas visibles à l’œil nu car leur épaisseur varie de 1 micromètre à 1 nanomètre (100 à 100 000 fois plus fin qu’un cheveu).
Pourtant malgré leur petite taille, les revêtements peuvent assurer de nombreuses fonctions : esthétique bien sûr mais aussi protectrice, conduire l’électricité, produire de la lumière. A partir d’objets de la vie courante, venez comprendre comment et pourquoi les revêtements sont fabriqués, pourquoi dit-on que l’inox est « inoxydable » et venez voir comment dorer un simple morceau de charbon.
Laboratoire de Science et Ingénierie des Matériaux et Procédés (SIMaP - UGA / CNRS / Grenoble INP)
 

Des défauts dans une aile d'avion ? C’est parfait !

Comment créer une aile d’avion légère et solide ? C’est à partir de l’observation de la structure d’alliage d’aluminium et en plongeant au cœur de la matière, que vous comprendrez comment un matériau si léger peut être si résistant et pourquoi les ‘défauts’, comme les précipités, sont d’une importance cruciale. Illustré avec des expériences simples, une bande dessinée et même un jeu vidéo venez découvrir pourquoi les défauts sont parfois parfaits !
Laboratoire de Science et Ingénierie des Matériaux et Procédés (SIMaP - UGA / CNRS / Grenoble INP)


Mise à jour le 15 septembre 2017

Membres
Associés renforcés
Associés simples