Contenu

x

Moteur de recherche interne

ComUE ComUE

Accueil > Présentation > Actualités > Actus recherche

Accéder au plan complet du site

Inauguration de la plateforme Ecotox par le Président François Hollande

le 10 février 2017
Sciences de l'Environnement, Recherche, Valorisation - Entreprise

Une plateforme d'excellence dédiée à la santé environnementale

vign-ecotox.jpg

La plateforme Ecotox - Rovaltain Research Company a été inaugurée le vendredi 10 février 2017 par le Président de la République Française François Hollande en présence de nombreuses personnalités*. La plateforme Ecotox, unique en Europe, est spécialisée en écotoxicologie et en toxicologie environnementale.


Jean-Claude Ricomard, Président Directeur Général de Rovaltain Research Company a brièvement rappelé les étapes du projet, son financement à hauteur de 85 millions d’euros (dont 44 millions d'euros de financemen public) ainsi que ses objectifs. « Cette plateforme Ecotox, unique en Europe, rassemble 5 bâtiments basés à Alixan (Valence) et propose des prestations d’études en écotoxicologie et en toxicologie environnementale. Si pour l’instant une vingtaine de salariés œuvre dans ce laboratoire géant de 6700 m² qui reconstitue les écosystèmes et biotopes pour analyser le devenir des contaminants sur les végétaux, les animaux et la santé humaine, ils seront une centaine d’ici 5 à 6 ans. Ses analyses s’exercent à l’échelle de la nanoparticule et peuvent être suivies sur plusieurs générations. »

Rovaltain Research Company (RRCo), qui exploite la plateforme Ecotox, peut conduire une batterie de tests réglementaires en écotoxicologie pour des clients issus du monde industriel ou académique qui souhaitent évaluer le risque et le danger de certaines substances et mettre des produits sur la marché plus respectueux de l’environnement.

François Hollande a ensuite pris la parole pour « indiquer son admiration et rendre hommage à tous les acteurs publics et privés car c’est 10 ans de travail, 10 ans d’investissement, 10 ans d’engagement, 10 ans de mobilisation pour aboutir à ces équipements de pointe. […]. Investir dans cette structure c’est faire un choix d’avenir. […] Cette structure s’inscrit dans la transition écologique. Nous avons une réglementation européenne qui oblige beaucoup d’entreprises à être soumies à des contrôles. Plus de 500 substances nécessiteront des tests seront d’ici 1à ans. C’est dire si votre plateforme est promise à un grand avenir. Et puis il y a un autre enjeu que chacun comprend qui est d’être en sécurité par rapport à la santé et en devoir par rapport à l’environnement. […] Je veux également souligner l’aventure qu’est cette plateforme parce qu’elle associe des grandes universités de Grenoble de Lyon, des grands instituts de recherche pour le projet scientifique et l’entreprise Rovaltain Research Company. »

> Consulter l’intervention entière de François Hollande 

Grenoble INP, l’Université Grenoble Alpes et Irstea sont en effet membres fondateurs de la Fondation de coopération scientifique à côté de l’Université Claude Bernard, Mines Saint-Etienne, CNR, INERIS, Le Département de la Drôme, la CCI de la Drôme, La région Auvergne-Rhône-Alpes, Et Ecoparc Rovaltain.

François Hollande a pu bénéficier d’une démonstration d'imagerie par spectrométrie de masse, une machine permet de voir très en détail quelle partie à l'intérieur d'une branche d'arbre, d'une feuille, est dégradée par un polluant. Les scientifiques du Pôle Ecotox travaillent en ce moment sur 20 à 30 projets.

*Sans tous les citer, on pouvait noter Didier Guillaume, sénateur de la Drôme, Patrick Labaune président du Conseil départemental de la Drôme, Claudine Schmidt-Lainé rectrice de l’académie de Grenoble, Yannick Neuder VP de la Région ARA délégué à l’enseignement supérieur, à la recherche et à l’innovation, Lise Dumasy, présidente de l’UGA, Brigitte Plateau, administratrice générale de Grenoble INP et Patrick Lévy, président de la Communauté Université Grenoble Alpes.


Infos pratiques

Site

Valence
Mise à jour le 13 février 2017

Membres
Associés renforcés
Associés simples