Contenu

x

Moteur de recherche interne

ComUE ComUE

Accueil > Présentation > Actualités > Actus Université

Accéder au plan complet du site

Denis Jongmans, le nouveau directeur du Collège Doctoral

le 2 novembre 2016
Formation, Recherche

« Le Collège Doctoral est une structure encore jeune qu’il faut consolider afin de trouver un modèle économique permettant d’offrir les meilleurs services aux doctorants »

vign-jongmans.jpg

Ce professeur de géologie et géophysique, spécialiste des risques naturels, a pris ses fonctions le 2 novembre 2016. Il succède à Didier Georges.


 

Originaire de Belgique, Denis Jongmans arrive à Grenoble en 2000 et rejoint le LIRIGM (Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche Impliquant la Géologie et la Mécanique) aujourd’hui intégré à l’institut des Sciences de la Terre (ISTerre).

Tout au long de sa carrière, Denis Jongmans n’a cessé de s'impliquer dans la vie institutionnelle en assumant des responsabilités au niveau de son laboratoire (direction du LIRIGM, puis direction adjointe d’ISTERRE), de son UFR (responsable du master M2R Terre solide) et de son Ecole doctorale (membre du conseil de l’ED Terre Univers Environnement).

Dans cette continuité, il prend aujourd’hui la direction du Collège Doctoral, motivé par l’envie de participer à la construction de cette composante essentielle de la formation et de la recherche scientifique du site, et bien conscient des enjeux et des défis à relever.

Encadrant de 22 thèses, dont 3 en cours, Denis Jongmans connaît bien le travail de préparation d’un doctorat, ses joies et ses difficultés. C’est pour lui plus qu’un diplôme, une formation par la recherche, ou une expérience professionnelle, car il le ressent comme un véritable « passage générationnel » entre le directeur de thèse et le doctorant. « C’est avec ces jeunes chercheurs que j’ai encadrés que j’ai vécu les moments les plus exaltants de ma carrière scientifique » avoue-t-il.

Alors que le laboratoire ISTerre accueille entre 60 et 80 doctorants chaque année, leur suivi a constitué une préoccupation importante pour la direction. En tant que Directeur adjoint, Denis Jongmans a contribué à mettre en place des entretiens réguliers et des comités de thèse à la fin de la 1ère et de la 2ème année, afin de repérer le plus tôt possible les situations difficiles. Très à l’écoute, il fait en sorte d’avoir des contacts fréquents avec les délégués doctorants et une concertation régulière avec son Ecole Doctorale.

« Les situations des doctorants sont aujourd’hui encore très disparates d’une discipline à l’autre » constate-t-il. « Et certains se retrouvent dans une précarité financière et sociale difficilement compatible avec la réalisation d’un travail de recherche ». Réduire ces précarités et harmoniser les conditions de réalisation des thèses (durée, financement, comité de suivi, nouvelles réglementations, etc.) en tenant compte des spécificités entre les domaines, font donc partie des objectifs qu’il s’est fixés en devenant Directeur du Collège doctoral.

Il en a bien conscience, un autre défi de taille l’attend : « Le Collège Doctoral est une structure encore jeune qu’il faut consolider, notamment en stabilisant ses moyens humains et financiers, afin de trouver un modèle économique permettant d’offrir les meilleurs services aux doctorants et HDR ».

Le troisième défi à relever est d’améliorer la visibilité du doctorat au sein de la société, à la fois aux niveaux du monde socio-économique et à l’international, en amplifiant les actions de promotion et en favorisant les collaborations avec les entreprises et les institutions culturelles.

 


Mise à jour le 22 novembre 2016

Membres
Associés renforcés
Associés simples