Contenu

x

Moteur de recherche interne

ComUE ComUE

Accueil > Présentation > Actualités > Actus Université

Accéder au plan complet du site

Inauguration de la Plate-forme NanoSécurité à Grenoble

Recherche

Un outil pour accompagner l’utilisation des nanomatériaux au service de la recherche et de l’industrie

vign-pns.jpg

Vendredi 22 novembre 2013, Geneviève FIORASO, Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes, Bertrand GIRARD, Président de la communauté d'universités et d'établissements « Université de Grenoble » et Bernard BIGOT, Administrateur général du Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), ont inauguré la Plate-forme NanoSécurité (PNS) à Grenoble, en présence de Jean THERME, Directeur de la recherche technologique du CEA.

 

La Plate-forme NanoSécurité (PNS)

Implantée sur le site du CEA Grenoble, cette plate-forme regroupe l'ensemble des composantes de la NanoSécurité pour accompagner le développement des nanotechnologies et l'usage des nanomatériaux ou nano-objets au service de la recherche et de l'industrie. Ses équipes travaillent sur l'ensemble des questions de protection et de sécurité liées à la mise en œuvre des nanomatériaux. La PNS propose une offre complète de recherche et d'expertise dans les domaines de la mesure, de l'intervention ou encore de la formation en associant des partenaires publics ou privés aux compétences spécifiques.

Cet équipement unique en France rassemble 150 professionnels issus du CEA et de l'Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN) qui coopèrent sur le plan national avec l'INERIS, l'INRS, l'INVS, l'INSERM, l'IRSN, le LNE, le CNRS et conduisent également des projets communs avec des acteurs en région (CHU de Saint-Etienne, CHU d'Aix-Marseille, CNRS Lyon etc.) ainsi que, naturellement, avec les universités du site grenoblois.

 

Le bâtiment et les équipements

Ce bâtiment de 5000 m2, dont 2000 m2 consacrés à la R&D, est conçu aux meilleures normes environnementales (Bâtiment basse consommation sur les parties tertiaires). Il héberge également un service médical de santé au travail, un laboratoire de recherche en biologie médicale et des salles de formation.

La PNS dispose d'outils et d'infrastructures de premier ordre dont des outils avancés de caractérisation des nanomatériaux (Equipex NanoID), et des démonstrateurs sécurisés permettant d'anticiper les problématiques industrielles et environnementales de fabrication et de mise en œuvre des nanomatériaux (partie prenante du Labex Serenade).

 

Ce projet a été financé par la Région Rhône-Alpes (14,3 M€), et l'Etat (3 M€) dans le cadre de l'opération Campus « Grenoble Université de l'Innovation ».


Mise à jour le 18 septembre 2014

Membres
Associés renforcés
Associés simples