Contenu

x

Moteur de recherche interne

ComUE ComUE

Accueil > Présentation > Actualités > Actus Université

Accéder au plan complet du site

Les trois universités grenobloises approuvent le projet de décret de fusion au 1er janvier 2016

le 6 juin 2015
Vie de l'établissement

Le vote historique du 5 juin 2015

fusion des universités

Vendredi 5 juin 2015, les conseils d’administration des universités Joseph Fourier, Pierre-Mendès-France et Stendhal étaient appelés à se prononcer sur le projet de décret ministériel portant création d’une seule université grenobloise au 1er janvier 2016. Par ce vote, le site universitaire grenoblois s’engage vers une restructuration forte pour favoriser l’innovation et le rayonnement international de l’enseignement supérieur et de la recherche de l’Université Grenoble Alpes.


Les présidents des trois universités concernées ont commenté ce vote historique :

« Cette étape est un signe fort de cohésion de nos équipes et de notre site universitaire et scientifique. Elle nous conforte dans les choix proposés et nous stimule pour construire ensemble l’avenir du territoire universitaire Grenoble Alpes avec l’ensemble des acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche du sillon alpin ». 
Patrick Lévy, président de l’Université Joseph Fourier

« L’approbation à une large majorité du projet de décret de fusion par le Conseil d’administration de l’Université Pierre-Mendès-France témoigne de l’attachement de la communauté universitaire grenobloise en sciences humaines et sociales non seulement à la perspective de la fusion mais aussi aux conditions dans lesquelles le décret et le projet de statuts examinés organisent cette fusion : les divers mécanismes prévus pour garantir l’équilibre disciplinaire du futur établissement, notamment dans la composition des instances, ont joué un rôle fondamental pour emporter l’adhésion ».
Sébastien Bernard, président de l’Université Pierre-Mendès-France

« Le projet de fusion entre nos universités, a été envisagé et débattu depuis de longues années. Il s’appuie sur les collaborations fortes qui existent entre nous depuis longtemps aussi, mais qui ont touché leurs limites. Les votes de nos conseils vont nous permettre d’entrer activement dans la phase de mise en oeuvre de la fusion. Nous souhaitons y associer le plus possible la communauté universitaire et l’ensemble de nos partenaires, afin de construire une grande université pluridisciplinaire, seule à même d’assurer le décloisonnement des savoirs indispensable dans le monde d’aujourd’hui et de demain ».
Lise Dumasy, présidente de l’Université Stendhal


LES RESULTATS DES CONSEILS D’ADMINISTRATION

À l’Université Joseph Fourier, les administrateurs se sont prononcés à 18 voix pour, 5 abstentions et 1 contre.

Le Conseil d’administration de l’Université Pierre-Mendès-France a voté à 21 voix pour, 5 contre et 2 bulletins blancs.

L’Université Stendhal enfin comptabilise 18 voix pour et 2 abstentions.


Mise à jour le 16 juin 2015

Membres
Associés renforcés
Associés simples