Contenu

x

Moteur de recherche interne

ComUE ComUE

Accueil > Présentation > Actualités > Actus Université

Accéder au plan complet du site

Signature d’un accord cadre avec l’Université d’Oxford pour les établissements universitaires grenoblois

Univ. Grenoble Alpes vient de signer un accord avec la prestigieuse Université d’Oxford. Ce nouveau partenariat est un symbole fort d’ouverture à l’international qui implique plusieurs niveaux, à la fois scientifiques et académiques, ainsi que des échanges avec le territoire.

OXFORD GRENOBLE.png
Cette signature vient en prolongement d’un travail de fond mené par la Ville de Grenoble pour répertorier les collaborations existantes et identifier de nouvelles opportunités de travail.
 

Une convention globale de collaboration


Cette convention globale entre les universités d’Oxford et Univ. Grenoble Alpes va permettre d’intensifier et d’officialiser les multiples relations entretenues par les différents établissements du site grenoblois.

Les domaines de collaboration actuels concernent de très nombreuses thématiques : la physique quantique, les sciences des matériaux, les sciences humaines, l’environnement, les mathématiques, la philosophie, les études européennes et du moyen orient, l’architecture et l’urbanisme.

Il s’agira également d’identifier les liens qui restent à tisser et de poser ainsi les fondements d’un partenariat renforcé.

Parmi les domaines de collaboration identifiés entre les deux acteurs, il s’agira notamment :
  • d’explorer de nouvelles opportunités pour des collaborations sur des programmes de recherche

  • d’inviter des personnels ou étudiants à des conférences sur des thématiques d’intérêt commun

  • d’accueillir de part et d’autre des personnels et étudiants en tant que visiteurs

  • d’échanger toutes publications appropriées et non confidentielles

  • d’échanger des documents
     

Des liens existants forts


L’Université d’Oxford est partenaire de l’Université Grenoble Alpes à travers plusieurs accords de projets conjoints (en physique, chimie et ingénierie notamment) et de projets H2020 (en informatique, pathologie et philosophie). De nombreux instituts de recherche grenoblois (Institut Néel, ILL, IPAG) ont une collaboration scientifique accrue avec leurs homologues à Oxford. Un grand nombre de thématiques communes de recherche se concrétisent par des publications scientifiques conjointes entre les deux sites universitaires. La signature de cet accord cadre vient notamment soutenir des projets innovants portés par l’ENSAG (Ecole d’architecture de Grenoble), dont le Labex AE&CC avait organisé un séminaire d’envergure entre Oxford et Grenoble sur les thématiques de la santé et de l’urbanisme, dans le cadre du programme « summer schools » de l’Idex.

Une convergence d’excellence


L’université d’Oxford est la première université britannique mondialement reconnue, dans le classement du Times Higher Education 2018. Elle compte 23 195 étudiants et couvre toutes les disciplines. 40 % de ces étudiants sont citoyens d’un pays étranger. 60 % des étudiants en masters sont étrangers et 19 % de ceux en licence. L’activité de recherche d’Oxford implique plus de 70 départements, collèges, plus de 1 800 enseignants, plus de 5 400 chercheurs et personnels de support aux chercheurs, et 5 900 étudiants de masters en recherche.

Univ. Grenoble Alpes, un des principaux sites scientifiques français, rassemble les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche de Grenoble. Elle réunit 60 000 étudiants, dont 9 000 internationaux, 3 700 doctorants (dont 45 % d’étrangers), 5 500 enseignants et chercheurs et 6 pôles de recherche. Elle est classée pour plusieurs catégories dans le top 100 du QS World Ranking.

Sur l’invitation du Professeur Ian Walmsley, Vice-Président Recherche et Innovation à l’université d’Oxford, une délégation grenobloise se rendra à Oxford prochainement. Elle sera composée de la Présidente de la Comue, Lise Dumasy et du Président de l’Université Grenoble Alpes, Patrick Lévy  et sera organisée conjointement avec la Ville. Pour Lise Dumasy : "Cet accord avec Oxford vient conforter la visibilité du site grenoblois à l'international, et la coopération avec son territoire, deux objectifs phares de l’initiative d'excellence grenobloise, qui vise à faire émerger, en mettant en synergie toutes les forces du site, une université de rang mondial, bien insérée dans son territoire". Ian Walmsley a commenté pour sa part : «Cet accord confirme les liens de longue date existant entre l’Université d’Oxford et Grenoble, les collaborations en cours, ainsi que le potentiel pour un partenariat plus fort à l’avenir. Oxford a hâte d’accueillir la visite de ses collègues grenoblois cette année et d’étendre les domaines de collaborations dans les mois et années à venir. »

En complément, la Ville d’Oxford et celle de Grenoble, toutes deux grandes villes universitaires, sont jumelées depuis 1988, soit bientôt deux décennies d’entente et de collaborations dans des domaines aussi variés que la musique, les arts plastiques, le sport, le tourisme, l’artisanat, la recherche ou la formation. Un comité de jumelage permet de soutenir des actions et projets qui se montent à l’initiative des acteurs locaux pour les valoriser à l’échelle communale et étendre leur rayonnement.

A propos d’Univ. Grenoble Alpes, université de l’innovation


Univ. Grenoble Alpes, l’université intégrée rassemblant les acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche de Grenoble, correspond à un des principaux sites scientifiques français de renommée mondiale : 60 000 étudiants dont 9 000 internationaux, 5 500 enseignants-chercheurs et chercheurs, 3 700 doctorants, plus de 8 000 chercheurs accueillis chaque année, issus de tous les horizons.
Univ. Grenoble Alpes s’appuie sur un écosystème innovant et dynamique, qui allie qualité de vie, audace et ouverture au monde.

A propos de l’Université d’Oxford

L’Université d’Oxford est la plus ancienne de la zone anglophone, avec une recherche d’ampleur mondiale et un accès à un panel éducatif exceptionnel à travers 4 divisions académiques. Elle compte 23 000 étudiants et plus de 7 000 enseignants et chercheurs. L’université, en incluant les collèges et Oxford University Press, est le plus important employeur du comté d’Oxford (Oxfordshire), avec environ 17 000 emplois générés et plus de 750 millions £ injectés chaque année dans l’économie régionale.


Mise à jour le 3 avril 2018

Membres
Associés renforcés
Associés simples