Contenu

x

Moteur de recherche interne

ComUE ComUE

Accueil > La recherche > Valorisation et transfert de technologie

Accéder au plan complet du site

Les start-ups et entreprises issues d'Université Grenoble Alpes

De nombreuses start-ups et sociétés sont issues des travaux de recherche menées à Université Grenoble Alpes, dans tous les domaines. En voici quelques exemples parmi les plus réputés. 

 

Santé

EVEON

En s'inspirant du moustique, des chercheurs de l'Institut de microélectronique électromagnétisme et Photonique et du Laboratoire d'hyperfréquences et de caractérisation (IMEP-LAHC) de Grenoble ont développé un microsystème d'injection automatique de médicaments.
Cette innovation a donné naissance à la start-up Eveon, incubée par Grenoble Alpes Incubation (Grain) et soutenue par la filiale INPG Entreprise SA. Eveon a reçu en juillet 2010 le prix des jeunes entreprises innovantes de L'Usine Nouvelle, dans la catégorie « Produits innovants ».

Puce indiquant un lien externe www.eveon.eu


ENDOCONTROL

Endocontrol est une entreprise spécialisée dans le développement de solutions de robotique pour la chirurgie endoscopique. La société, crée en 2006, commercialise toute une gamme de produits incluant le bras robotisé endoscopique VIKY mis au point par deux chercheurs spécialistes des gestes médicaux assistés par ordinateurs, Philippe Cinquin et Jocelyne Troccaz, au Laboratoire Techniques de l'ingénierie médicale et de la complexité de Grenoble (TIMC).
Endocontrol distribue ses produits en Europe, au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie du SUD, ainsi qu’aux Etats-Unis, au Canada et au Japon. Actuellement, 150 robots Endocontrol sont en service dans des établissements hospitaliers à travers le monde et plus de 10 000 chirurgies ont été réalisées avec VIKY.

Puce indiquant un lien externe www.endocontrol-medical.com


Environnement

RECUPYL

Née des recherches menées au Laboratoire d'Électrochimie et de Physico-Chimie des Matériaux et des Interfaces (LEPMI) de Grenoble, la société Récupyl est spécialisée dans le développement et la mise en œuvre industrielle de technologies de recyclage et de valorisation. Elle a notamment mis au point un procédé capable de récupérer 98% de métaux contenus dans les batteries des téléphones portables et autres appareils électriques. Elle a reçu en 2008 le prix Pierre Potier de « l'innovation en chimie pour le développement durable ». En 2010, elle apparait dans le Global cleantech 100 parmi les 100 sociétés les plus influentes dans le domaine des technologies propres (cleantech).

Puce indiquant un lien externe www.recupyl.fr

 

Instruments de mesure

ALPAO

L'histoire d'Alpao commence en 2002 par un dépôt de brevet dans le domaine de l'optique adaptative par l'Université Joseph Fourier et le CNRS. Deux ans plus tard, une business unit est créée au sein de Floralis par une équipe du Laboratoire d'Astrophysique de l'Observatoire de Grenoble. Alpao développe alors, en vue d'une commercialisation à la demande, un nouveau système d'optique adaptive. Cette technologie permet une réduction importante de la taille du miroir, une grande simplification d'utilisation et d'intégration sur des dispositifs optiques (télescopes, chaînes lasers, ...). Elle est donc de plus en plus utilisée dans l'astronomie de haute précision, sur les chaînes laser ou dans des dispositifs ophtalmologiques.
Depuis le prototype préindustriel mis au point avec le soutien de Floralis, la gamme de produits a été étendue à trois nouvelles optiques et plus d'une dizaine d'entre elles ont été vendues en France et à l'international (Etats-Unis, Canada, Allemagne, Japon).

Puce indiquant un lien externe www.alpao.com
Mise à jour le 23 septembre 2014

Membres
Associés renforcés
Associés simples