Contenu

x

Moteur de recherche interne

ComUE ComUE

Accueil > Savoirs > Vidéos

Accéder au plan complet du site

La politique à l'épreuve de ses passions

le 28 avril 2015
12h15-13h15
Culture scientifique et humanités, Sciences de la société

Une conférence d'Alain Faure dans le cadre du cycle « Avenue centrale – rendez-vous en sciences humaines »

vign-avpolitique.png

Le 28 avril 2015, Alain Faure est l’invité du cycle “Avenue centrale - rendez-vous en sciences humaines” pour une conférence intitulée “La politique à l’épreuve de ses passions”.

En science politique, on décrypte d'abord le pouvoir au filtre sociologique et historique de la violence entre les individus, en étudiant le sang et la sueur des affrontements entre acteurs, entre groupes et entre institutions. Mais la célèbre formule de Churchill évoque aussi des larmes et de la peine. La voie émotionnelle offre des perspectives très stimulantes pour comprendre comment la politique se nourrit de drames, de blessures, de désirs et de colères, d'aveuglements et d'intuitions remarquables. C’est par exemple un déclencheur dans certains engagements militants, parfois un marqueur dans les positionnements idéologiques, souvent un moteur dans les mobilisations collectives ou un ressort dans des joutes identitaires.

En menant des enquêtes auprès des élites des collectivités locales, Alain Faure s’intéresse aux passions du pouvoir local afin de mieux comprendre les interférences des émotions dans l'entrée et dans la compétition politique, dans le dialogue avec les habitants et les groupes d'intérêts, et même parfois dans la formulation de grandes orientations de politiques publiques. La démarche entre en écho avec ce que des chercheurs situés dans différentes disciplines en sciences sociales désignent comme un affect turn, sur l’idée qu’il est nécessaire d'enrichir les schémas explicatifs de données sur la puissance des sentiments dans l’activité humaine et dans les régulations collectives. A cet égard, le champ du politique offre de nombreux cas d’école sur le processus deréenchantement du monde lié à l’intensité émotionnelle d'événements traumatiques, de comportements radicaux, de récits flamboyants… Avec une énigme particulièrement complexe : le rôle de chaque esprit des lieux dans la façon sensible de concevoir ensemble (à l'échelle d'un quartier, d'une ville ou d'une région) le bien commun, l'intérêt général et le dialogue démocratique.

Alain Faure est directeur de recherche CNRS en science politique à l’Université de Grenoble Alpes au sein du laboratoire Pacte à Sciences Po Grenoble. Il tient un carnet de recherche sur Les énigmes de l’action publique locale.

Ses travaux actuels portent sur la montée en puissance des institutions métropolitaines et sur les premières émotions politiques des élus locaux de premier rang (France, Canada, Italie).
 

Le cycle de conférences “Avenue centrale - rendez-vous en sciences humaines”

Destiné au personnel académique et scientifique local, ouvert aux acteurs de la société civile, ce cycle de 12 conférences annuelles a pour ambition de favoriser le dialogue transversal entre les champs disciplinaires. De forme concentrée (précisément 30 minutes d’intervention suivie de 15 minutes d’échange avec le public), ces conférences permettent de faire le point sur des états de la recherche mais surtout de partager et diffuser sur un mode direct et dynamique des idées vives qui animent les sciences humaines et sociales.

Animée par Luc Gwiazdzinski, géographe, enseignant-chercheur au laboratoire Pacte (université de Grenoble Alpes / CNRS), parrainée par l'historien anglais Theodore Zeldin, cette première saison en appellera d’autres, avec l’objectif de s'inscrire durablement dans l’agenda grenoblois.


Puce indiquant un lien externe Pour en savoir plus sur le cycle de conférence "Avenue Centrale"


Infos pratiques

Lieu

Amphithéâtre de la MSH-Alpes
1221 avenue centrale

Site

Grenoble - Domaine Universitaire
Mise à jour le 10 mars 2016

En vidéo

Visionnez cette conférence sur la chaîne des podcasts de l'Université 

Membres
Associés renforcés
Associés simples